Le Bazi et ce qui est

Ma rencontre avec le Bazi, les 4 piliers du destin reste un cas d'école. Période de vide professionnel malgré coaching, persévérance et énorme dépense d'énergie. Ça ne répondait pas !  

 

Je bouillonnais à l'intérieur. Le potentiel était là, aucune concrétisation.


 Jusqu'à la lecture de mon thème.

- "Ne cherchez pas, l'"énergie du travail" n'est pas là. "

- " oui bien sur, je vais dire cela à l'ANPE (à l'époque)". ( dans ma tête) 

 

Enfin une compréhension apaisante, qui n'alimentait pas la culpabilité de 'ne pas y arriver' mais qui ouvrait une perspective:  'choisir le bon moment pour se positionner'.

 

Le poids de l'incompréhension parti, celui de l'ouverture arriva.  Le potentiel  déjà présent, pouvait se concrétiser lors de petites fenêtres temporelles qui apportaient l'énergie visible, tangible de la production.

Alors cela ne disait pas "vous travaillerez à telle date" mais " ce sera facilité, car le temps sera opportun à cette démarche". Il s'agissait de caler la recherche sur un timing facilitateur.

 

Observer, reconnaître et accepter ce que nous avons en potentiel, en réalité effective, en dynamique et en complexité, en contraintes et en opportunité pour en extraire la posture appropriée par rapport à  Soi .

Parfois à vouloir comprendre,  nous alimentons et maintenons un lien à ce qui est difficile. C'est regarder autrement pour faire autrement, et autrement plus épanouissant. C'est agir en conséquence.

 

Bien entendu, cela renvoie toujours au libre arbitre.

Ce n'est qu'une appréciation supplémentaire du vécu.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0